Françoise Viard

La traversée des apparences, une exposition de Françoise Viard à la Galerie Utopik.
« Sentir profondément quelque chose, c’était créer un abîme entre soi-même et les autres qui, eux aussi, sentent profondément peut-être, mais différemment. » Virginia Woolf

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.